lundi 28 janvier 2008

25 janvier 2008

Ce vendredi fut pénible. Elle a passé tests après tests après biopsie et scan pour avoir le plus d'informations possibles et bien cerner le type de cancer qu'elle avait. Son médecin, le docteur Larose, l'a suivie toute la journée pour la supporter et l'encourager. Lorsqu'elle est revenue à la maison, elle a appelé ces enfants et son mari pour les informer de la nouvelle situation. Voici ce qu'elle a écrit:

À vous tous que j’aime tant,

Je suis revenue de l’hôpital.. Journée pénible… Échographie de l’abdomen, scans du cou et de l’abdomen, radiographie des poumons et direction au bloc opératoire pour une biopsie ouverte des ganglions dans mon cou.
Résultat… J’ai une tumeur grosse comme la moitié d’un ballon de football. J’ai les ovaires atteints, l’utérus, une partie des intestins (mais le foie, lui, est super en forme !). Cette tumeur grossit à vue d’œil… elle prend beaucoup de place et pourrait provoquer une occlusion de l’estomac ou des intestins sous peu… Donc, donc, donc. Cancer assez agressif merci !
Pas de Brésil pour moi, deux semaines sans traitement, c’est trop long. Adieu Bahia …

Pierre revient dimanche… J’ai vraiment besoin de lui…
Ça ne me tente pas vraiment de vivre ça, vous savez.. Je n’ai pas le choix. On a beau vouloir tout planifier, tout mener… la Vie dispose…

Lundi, je rencontre l’hémato-oncologue… et ma semaine sera consacrée alors à la chimiothérapie. Comme m’a dit le docteur aujourd’hui : .On va essayer de vous sauver !

Merci de tous vos bons mots, je m’en nourris… J’en ai vraiment besoin. Je me sens moins seule…
Je me reposerai demain et dimanche et lundi, je pars au combat, j’ai une guerre qui m’attend dans les prochains mois !
Je vous aime, tous, tous, tous… et encore merci. Comme disait papa : je me porte dangereusement bien !!!

Tendresses…
Claire.

35 commentaires:

Hélène Matteau a dit…

Je suis là, ma petite soeur.
J'ai l'air loin, mais JE SUÌS LÀ.
Catherine le sait si elle a eu mon message téléphonique.

Tu le sais, enfin je L'ESPÈRE.

Je ne peux t'offrir ni la science ni ma place ni des promesses.

Mais je FERAI TOUT en réponse à tes appels ou ceux de tes proches.

Je ne peux dire qu'une chose: je t'aime.

Tu sais qu'on est tous là, toute ta gang de frères-soeurs ?
Compte sur nous.
Crois-y!


Hélène

Louise Paquette a dit…

Bonjour ma belle Claire,

Lorsque je lis ton diagnostic, je ne sais pas trop quoi dire. Tu dois être dans un grand choc car un jour tout va bien et le prochain, tout semble s'écrouler autour de toi. Mais je dois quand même te conter une histoire que quelqu'un que je connais a vécu et peut-être que ça t'aidera dans les moments difficiles.

Six moi avant d'apprendre que j'avais la sclérose (je suis certaine qu'il n'y a pas de hasard dans la vie) j'engage chez moi le frère d'un de mes amis pour travailler sur le terrain. Il vivait au Costa Rica dans la jungle mais comme c'était la saison des pluies, il était ici pour l'été et renflouer ses poches par le fait même. Il m'a conté son histoire.

Un an auparavant, il avait un cancer généralisé. On avait décidé de lui donner double chimio car il n'avait rien à perdre, il ne lui restait que quelques semaines à vivre. Il en perdait ses ongles tellement le traitement était fort. Il a congédié tous les docteurs qui ne voyaient pas de porte de sortie sauf un qui disait que peut-être on pouvait le sauver. Il fallait gratter le long de la colonne cérébrale. C'était à l'hôpital St-Luc. Il a alors dit au chirurgien de s'occuper de sa tuyauterie et lui avec sa pensée s'occuperait du reste.

Lorsqu'il s'est réveillé, il était paralysé de la tête aux pieds. De sa chambre d'hôpital on pouvait voir une affiche dehors disant ''hôtel'' qui flashait. La seule phrase qu'il était capable de dire c'était ''vendredi soir j'm'en va prendre une bière à l'hôtel'' et les médecins lui disait de ne pas trop se faire d'idée, qu'il pouvait rester paralyser et il répétait ''vendredi soir j'm'en va prendre une bière à l'hôtel'' si bien que le vendredi soir en question, il était capable de marcher dans sa chambre.


Aujourd'hui Yvon qu'il s'appelle, est complètement guéri et cela depuis 15 ans. Il a 48 ans. Tous les ans il passe des tests et il n'a plus rien. Donc tu vois, tout est possible dans la vie. Il a été mon exemple pour ne pas flancher au sujet de ma maladie et sa blonde avait aussi un cancer du sein qu'elle est allée guérir aux US. Les médecins ici l'ont traitée de folle, lui ont dit qu'elle allait mourir et aujourd'hui elle aussi est guérie. On peut tout guérir, il s'agit de le vouloir vraiment avec une volonté de fer.

J'espère que cette histoire vrai te donnera de l'espoir pour pouvoir te battre. Je t'aime beaucoup et je sais que tu peux t'en sortir. Lâche-pas ma belle.

À bientôt,

Louise xxx

Ginette et Serge Nault a dit…

Très chère Claire,

Notre amour t'accompagne à chaque instant !
Ginette et Serge
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

André Roy a dit…

Elle a qu'a bien se tenir cette putin de masse je connais ça moi les étrangers dans le corps la volonté est une arme redoutable et surtout ne jamais mettre a l'ordre du jour la peur , ne donne rien à bouffer a cet étranger.Je t'aimes ma belle guerriere ciao.

Lorraine Matteau a dit…

Allo Claire,

J'ai su pour toi, méchante nouvelle. J'avoue que je préfèrerais te prendre dans mes bras que de t'écrire... Je n'ai pas ce talent. Écoutes la vie nous réserve des surprises, mais celle-là ne t'es pas destinée. Il y a erreur de parcours. Tu dois être grand-mère et connaître votre nouvelle demeure. J'ai rêvé à nos parents, ils ne veulent pas que tu sois près d'eux, eux seront près de toi, et tout le monde que tu aime. Passe au travers, tu en es capable. Je suis avec toi, et humblement je t'envoie tout l'énergie donc je capable. Je t'embrasse vraiment et pense à toi très fort. Si il y a quelque chose que je puisse faire ne te gêne pas, s'il te plaît.

Je t'aime beaucoup et te serre très fort dans mes bras

Michèle Matteau a dit…

Bonjour la belle,

je vois qu' il te faudra te battre... OUI, TU AS RAISON : C'est la guerre! La bataille contre le terrorisme des cellules. COURAGE!

J'ai apprécié notre conversation d'hier soir. Par contre, je veux bien respecter ton désir de ne pas recevoir de téléphone - ce que j'ai enfreint hier. Je me le suis permis comme une mère ou sa remplaçante le ferait.

Je suis généralement à la maison ces temps-ci. Cette semaine, par exemple, je n'ai que la promenade des chiens et une visite chez le médecin... ALORS, JE TE LAISSE L'INITIATIVE de la communication POUR NE PAS TE DÉRANGER AU MAUVAIS MOMENT.

Dis-toi que tu as la priorité dans ma vie... pour le temps qu'il faudra. Tard la nuit. Tôt le matin. Qu'importe.
Il n'y a pas d'heures quand on a besoin de parler. Je sais que Catherine et Pierre te seront d'un grand soutien.
Tes filles et Pierre-Étienne le deviendront sûrement, si ce n'est pas déjà le cas. Tu as Pauline, aussi, qui est la générosité même. Et sans doute bien d'autres. Mais si je peux t'être de quelque réconfort, et d'une façon qui n'est pas nécessairement la leur, et dont tu as besoin.

Les défoulements dans les moments de révolte, par exemple, ne me gêneront pas. L'angoisse, les larmes, non plus. Et si tu veux rire (j'ai lu une étude sur la valeur curative du rire face au cancer) et que tu as loué tous les films drôles disponibles à Marieville, communique avec moi... on se défoulera... On écrira la suite de la Petite Vie... avec toute l'absurdité que cela appelle.

Je t'aime, Claire.
Michèle

Robert Matteau a dit…

Salut Claire.. Si moi et Linda peux faire que sa soit pour toi telephone moi. We are thinking of you you and you are in our prayers..

Anne-Marie Dubuc a dit…

Chère Claire,

Je viens de lire tes deux courriels, l'un après l'autre. Les mots me manquent en ce moment pour décrire ce que je ressens face à ta nouvelle. Chose certaine, c'est que toute nos énergies, nos pensées, notre force et notre amour se dirigent vers toi. Même si on ne se voit pas beaucoup pendant l'année, sache que nous t'aimons aussi et que s'il y a quelque chose qu'on peut faire, ce n'est pas le fait de vivre à Toronto qui nous empêchera d'aider!
Autre chose certaine, c'est que tu vas t'en sortir, on en est convaincu. D'ailleurs, je compte sur toi parce que je veux courir "run for cancer" à Toronto ou à Ottawa, et je veux pouvoir porter un T-Shirt qui dit: "Claire Matteau, survivante".

Gros becs!

Anne-Marie et Adrien

Louise Paquette a dit…

Bonjour Claire,

Juste un petit mot pour te dire que je pense beaucoup à toi. Je sais par ou tu passes. Si à un moment donné tu ressens le besoin de partager ton ennemi avec quelqu'un qui en a un aussi, je suis toujours là et pas seulement sur internet.

La distance physique qui nous sépare n'a pas d'importance pour moi. Fais-moi signe et j'accourrai pour aller te voir, mais seulement si tu en as envie.

Je t'aime beaucoup,

Louise

Normand Lamothe a dit…

Salut Claire,

Je suis content de savoir que ton Pierre revient demain. Sois vraiment assurée que tu demeures dans mes pensées pour tous les prochains jours. J'ignore si ça marche, mais je t'enverrai toute l'énergie de guérison dont je dispose.

Courage, ténacité et persévérance.

J'apprécie que Pierre ou toi nous tienne au courant de ton combat. Comme je veux te retrouver en santé!

@+
Normand

Germaine et Laurier Touchette a dit…

Ma chère petite fille, je suis avec toi depuis cinq heures trente ce matin, je vais demeurer avec toi, toute proche, chaque instant ou je ne dors pas.
Je suis prêt du téléphone si tu veux parler. Je t'embrasse.
Laurier et moi t'embrassons très très fort!
Nous sommes tout prêt de toi!
Germaine

Denise Gravel a dit…

Chère Claire, Sr Fleurette, ma grande amie depuis quarante ans. Celle qui avec ses prières a obtenu le miracle dont je te parlais.
Je lui ai envoyé ton courriel d'hier, je lui fais parvenir celui-ci, elle prie pour toi et communie pour toi tous les jours, sois confiante et continue à te battre.
Je t'aime fort fort et t'envoie des pensées positives tous les jours!
Denise

Claudine Le Tallec a dit…

Chère Claire, très chère Claire,

Comme j'arriverai au soleil de soir, soit assurée que les premiers rayons de soleil de lundi matin seront entièrement pour toi.

Je t'embrasse et toute mes pensées positives t'accompagnent.
Bon courage,

Claudine xxx

Michel Lussier a dit…

Je viens d`avoir acces a mes courriels et je dois t`avouer que les 2 messages sont tres alarmants. Je suis desoles d`apprendre cette mauvaise nouvelle mais je suis tres content que tu places ta sante avant ton voyage.Je te souhaite bonne chance dans ton traitement.

Je suis a Montreal en fin de semaine et je vais tenter de rencontrer Catherine en fin de semaine. Maudit claviers francias....lol

Encore une fois bonne chance et jèspere que tout reviendra dans lòrdre ou du moins controlable sous peu. Je connais ca controler une maladie...

Michel

Solange Coutu a dit…

Bonjour Claire,

Oui, c'est vrai, pas de Brésil pour toi, présentement... Adieu Bahia pour l'instant.

Comme tu dis, tu te prépares à partir au combat. Mais rien n'indique que tu ne gagneras pas ce combat. Et il sera encore temps d'aller au Brésil ou ailleurs... Je n'envie pas ta situation présente, mais je sais que les gens positifs ont beaucoup plus de chances de s'en sortir. Alors, fais-le pour toi, pour tous ceux et celles que tu aimes et qui tiennent à toi: reste positive. Dès qu'une idée noire essaie de s'infiltrer, chasse-la de ta pensée. De plus en plus de gens gagnent la victoire contre cet ennemi qu'on appelle le cancer grâce à une attitude positive. Avec un bon médecin, et de bons soins, ça arrive beaucoup plus souvent qu'autrefois.

Tiens-nous au courant.
Et surtout, garde confiance. C'est ton atout le plus fort.

Amicalement,

Solange et Reynald

Elisabeth Touchette a dit…

Ma chère Claire,

Je viens tout juste de lire ton courriel. (Je ne lis pas mes courriels la fin de semaine habituellement, d’où mon retard dans ma réponse.)

Pierre et moi sommes avec toi de tout cœur.

S’il y a quoique ce soit qu’on puisse faire pour toi, en plus de t’envoyer des ondes positives, fais-nous signe.
On est là pour toi et on t’embrasse très fort.
Elisabeth xxoo

Alexandra Croteau a dit…

Chère Claire,

je pense a toi très très fort.

Alexandra Croteau
xxxxxx

Suzanne Rivard a dit…

Bonjour ma courageuse Claire,

J'ai pris connaissance de ton courriel d'hier soir en début p.-m.
aujourd'hui. Je n'en suis pas remise et suis sans mot. Je ne suis
probablement pas la seule... Que dire dans pareille situation qui nous ligote à l'impuissance et nous atteint profondément au coeur. Nos coeurs si blessés par cette meurtrissure, qu'elle nous musèle.

Tu as effectivement un combat à mener et je sais que tu es forte. Nous sommes tous là avec toi, à tes côtés, ou en pensées.

Je quitte pour une semaine, direction soleil, Punta Cana. Je reviens dimanche prochain et c'est avec empressement que j'irai lire tes messages et prendre de tes nouvelles à mon retour. Là-bas, je penserai à toi et t'enverrai virtuellement un peu de cette chaleur réconfortante.

Je t'enlace doucement et t'embrasse affectueusement.


Sue xxx

Pauline Matteau a dit…

Comme d'autres ont dû te le dire, me sens complètement impuissante. Je voudrais être à tes côtés, te protéger, prendre soin de toi et surtout, surtout t'aimer comme jamais auparavant. De mon côté, je fais tout ce que je peux pour visualiser une immense et intense lumière pénétrant ton corps. Je ne sais pas si ça marchera, mais jeteconfirme que cette lumière est d'une extrême beauté.

Tu es mon unique pensée, tout mon amour va vers toi. Je ne sais pas pour toi, mais tu es devenue au fil des ans ma meilleure amie, ma seule en fait.

Dis-moi que je peux t'appeler, ne serait-ce que pour entendre ta voix, la ressentir, te ressentir.

N'HÉSITES PAS À ME DEMANDER D'ALLER VOUS AIDER...mon coeur est déjà près de toi.

Je pense aussi à tes filles, à Élise...à Pierre quand il sera là...je peux apporter mon soutien, si vous le désirez...

Je ne veux pas que tu me considères comme une réserviste dans ton armée, mais une haut-gradée, bien formée, prête et impatiente d'aller au front.

Je t'aime Claire, que puis-je de plus?

Poupoune

Ginette et Serge Nault a dit…

Bonsoir ma chère Claire !

Bonne journée demain et repose-toi bien. Comme disaient nos grands-mères: " à chaque jour suffit sa peine ".
Surtout, continue de sourire à la Vie !

Nous t'aimons très fort !
Ginette XXX et Serge XXX

Denise Gravel a dit…

Bonjour Claire, BON MATIN, BONNE JOURNÉE!
A mon réveil ce matin, je t'ai envoyé de bonnes et fortes pensées positives. Je t'en enverrai tous les matins cette semaine.
Avec beaucoup d'AMOUR et de TENDRESSE!
Tante Denise

Marcelle Limoges a dit…

Ma chère Claire,

Tu es dans mes pensées tout le temps. Je t'envoie des ondes positives très très souvent. J'ose croire qu'elles te rejoignent.
Bon courage, je t'aime,

Marcelle

Margot Lussier a dit…

Chere Claire,

Oui, nous sommes derriere toi, Jean-Claude, mes enfants, les ados de Stephane et moi. Nous t'adorons et tu nous as beaucoup manque dans notre vie. Nous t'avons toujours consideree. Jean-Claude et moi etions tres contents quand tu as communique avec nous. Nous attendons de tes nouvelles. Take care and love xxxx

Alain Simard a dit…

Courage!

C'est un dur combat mais j'en connais plusieurs qui l'ont gagné, comme Julie Hamenin du cirque Eloize.

Nous sommes de tout coeur avec vous...

Alain

Jean-Pierre Chassé a dit…

Bonjour Claire,

Je viens de lire tes Emails, je suis triste d'apprendre cette nouvelle, je pense à toi positivement, de ton côté sois positive, continue d'être active le plus possible c'est la source de la victoire.

Je pense à toi.

Salutations

Claude Gravel a dit…

Claire,

Ce message s'adresse à toi tant qu'à Pierre, mon p'tit cousin.

Claire et Pierre, je quitte pour l'église dans quelques instants. Cela ne fait normalement pas partie de mes habitudes du dimanche quoique j'y vais de temps en temps pour parler avec Le Grand. Disons que je suis chrétien, croyant, mais non-pratiquant.

Mais ce matin, je vais à l'église que pour une raison : pour demander à Dieu de t'aider, d'aider Pierre et de nous aider aussi, nous, tes soldats qui allons au combat avec toi à compter de demain matin.

Voici ce que je vais demander à Dieu : "Mon Dieu, Claire, avec l'aide de Pierre ainsi que nous, tous les soldats qui aimons tant Claire, je viens te demander ceci : demain matin, nous allons au combat avec Claire et Pierre. Si le poids devient trop lourd pour Claire et Pierre et nous leurs soldats, je te demande de le prendre dans tes bras, temporairement. Nous te le dirons lorsque nous serons prêt à le reprendre. Merci, Mon Dieu de m'écouter, de m'entendre, de nous éclairer et de nous répondre ".

Je quitte pour l'église.

Je vous aime. Je vous embrasse bien fort et je pense à vous, presqu'à tout moment.

Bon courage, Claire. La force de l'amour est avec toi. Tu es capable de vaincre.

Bon courage à toi aussi Pierre. Sois fort ! Tu es capable d'aider Claire.

Cap en avant !

Nous les soldats marchons avec vous deux !

Claude

Claudette Giard a dit…

Mes plus belles pensées et mes plus ardentes prières sont pour toi. Saches que tu as à tes côtés une fidèle guerrière qui te supporte dans ton combat….

Je t’aime Claire

Claudette

Thérèse et Normand Croteau a dit…

Bonjour Claire
J'ai pris connaissance de tes deux messages. Je suis contente que tu aies pensé à moi. Merci de pouvoir t'encourager dans ces moments difficiles. Si je peux mettre un peu de soleil dans ta vie, ça me fait plaisir.

Je t'envoie pleins de pensées positives. Je pense à toi très très fort, afin de t'aider à combattre cette maladie.

Je suis prête à t'accompagner dans ce dur combat. Si je peux te venir en aide, n'hésite pas à me faire signe. Tiens-moi au courant dans la mesure du possible.

Mon mari se joint à moi, on te souhaite BONNE CHANCE et BON COURAGE.

Amicalement ................. Thérèse et Normand

Nécia Gourdes a dit…

Bonjour,

Catherine et moi travaillons ensemble et j'ai enseigné à Élise et Emmanuelle l'an dernier (j'enseigne l'anglais).

Je veux que vous sachiez que mes meilleures pensées vont vers vous et votre famille. Pour avoir vécu une situation semblable (mon père a eu un cancer des ganglions), je sais ce que vous vous apprêtez à vivre et je tenais à vous témoigner un peu de support.

Bonne chance!! J'espère que tout ira pour le mieux!!

Nécia

Sylvie Roberge a dit…

Bonjour Claire,

Les dernières nouvelles ne sont pas très bonnes.
Je crois que tu as pris la bonne décision en renonçant au voyage.
Tu auras besoin de tout ton courage pour combattre cette tumeur.
Les traitements sont costauds à ce qu'on dit.
Accroche-toi de toutes tes forces
Il faut croire à la vie et penser à ceux qui ont remporter la victoire.
Je serai en pensée avec toi.

Je t'embrasse et t'envoie par la même occassion des brassées d'énergie remplie d'affection

Sylvie

Huguette Limoges a dit…

Ma belle,

Je m'en venais pour te parler et j'ai trouvé ton message. Oui je suis derrière toi, et en avant, et à côté... Je suis ta branche FLQ de ta guerre, tu me donnes envie de me battre!

Donc je venais juste pour te dire bonne journée lundi. Je penserai à toi. De toute façon tu ne me quittes pas, tu es toujours dans mes pensées. Mais de te voir si positive me rend positive, moi qui suis d'ordinaire si pleutre devant la maladie. Et comme disait le FLQ, nous vaincrons!

Je t'embrasse très tendrement.
Huguette

Christiane Langevin a dit…

Bon courage Claire.

Christiane

Marie-Claire Touchette a dit…

Merci pour tout.. je t aime tellement mais tellement fort.. Merci pour tout ce que tu fais tout le temps.. Je sais que tas jamais donné dans l'intention de recevoir, mais je crois que pour avoir eu la chance d'avoir une mère qui m'a donné tant, c'est maintenant a mon tour de donner pour toi en retour.. et je compte donner autant d'énergie a te soutenir que tu as en investir pour moi depuis ma naissance, et dieux sait que c est énorme.. J'écrirai pas de lettre comme tu faisais pour défendre mes intérêts, mais je vais protester de toutes les facons possible pour t'aider a t'en sortir. Je ferai tout ce que tu aurais fait, si les rôles avaient été inversés. Je te jure que je te laisserai jamais tomber, pis que peu importe le dénouement qu'aura toute cette histoire là, pour moi tu resteras toujours la plus grande des gagnantes qui a pas. Ma maman a moi, mon modèle, ma référence, mon idole.. la femme la plus forte que je connaisse... Je t'aime!!

Michel et Jocelyne Croteau a dit…

bonjour claire

la nouvelle nous a viré à l' envers les filles et nous.

Nous souhaitons que tu gagnes la bataille et que tu puisses faire un merveilleux voyage aprés tout cela avec Pierre.

Si tu as de besoin fait le nous savoir on va tout faire notre possible pour t'aider


Michel et Jocelyne nous pensons bien fort à toi

Christiane Langevin a dit…

Je me doute bien que tu dois avoir beaucoup de besoins. Alors, sache Claire qu'il y en a, en quelque part, quelqu'un qui pense à toi même si tu ne me connais pas. Je vais t'inclure dans mes méditations et je t'entoure de Lumière.

Je n'ai aucune prétention mais une forte croyance que nous sommes tous reliés et l'Énergie doit circuler.

À bientôt Claire.

Christiane