mardi 8 avril 2008

Et le combat continue…

C’est fou la nature humaine ! La semaine dernière, j’ai reçu de grandes nouvelles qui me confirmaient une nette amélioration de ma condition physique et ce, après seulement deux traitements. Je me suis réjouie de cette annonce. Beaucoup. Énormément. Mais, croyez-le ou non, depuis quelques jours, je file morose. J’ai comme une vague de tristesse qui m’habite. Serait-ce l’anti-climax ? Sans doute… Faut dire que depuis le début de cette lutte contre le cancer, j’ai été pas mal du genre Go, Go, Go Claire ! À tous les jours, depuis deux mois, j’ai fait preuve de détermination. Sans relâche. Avec fermeté, ténacité, volonté. Puis voilà que depuis quelques jours, je me laisse presque aller au découragement. Comme si la montagne que je devais gravir me semblait beaucoup trop haute, insurmontable. Je me sens fatiguée, déprimée, désenchantée. J’ai de la difficulté à me retrouver dans ce genre de spirale qui tournoie vers le bas… Habituellement, je suis du genre combatif… Là, je me sens accablée. J’ai même des coups de cafard, tant je me sens déprimée.

Heureusement, je sais que ce n’est que passager… Je n’aime pas vivre cette petite névrose neurasthénique. Je ne m’y retrouve pas. Cette attitude me déplaît, et pas juste un peu. Je suppose qu’avec les doses de poison que j’ingère, mon corps réagit…

Aujourd’hui, j’avais une échographie. Bien, croyez-le ou non, la docteure qui est venue faire la lecture de cet examen, après avoir comparé avec le scan du 17 mars dernier, m’a confirmé que le traitement de chimiothérapie me convenait très bien. En effet, j’ai eu le temps d’avoir un troisième traitement entre le scan et l’échographie. Bien, mes tumeurs abdomino-pelviennes ont encore diminué de manière significative. Imaginez le bonheur qu’elle m’a donné en me faisant cette observation…Évidemment, ma morosité s’est atténuée. Il me semble que j’ai le goût de chanter.

Dans deux jours, j’aurai mon quatrième traitement… Wow ! On va finir par les avoir ces métastases et ces cellules cancéreuses qui forment mes tumeurs ! Oui, jeudi matin, je rencontrerai mon oncologue et vers midi, le gynécologue qui me donnera les résultats de la biopsie de l’utérus de la semaine dernière. Je n’ai jamais eu aussi hâte à un traitement de chimiothérapie… Si, chaque fois, les tumeurs rapetissent, on va bien finir par le circonscrire ce maudit cancer, l’éliminer peut-être bien, même !

Chère armée de mon cœur, jeudi j’ai besoin de vos pensées positives, de votre énergie et de vos prières. On a une quatrième bataille à mener vous et moi. L’ennemi n’a pas épuisé toutes ses forces… On va y arriver.

Je vous embrasse tous et toutes.

Le combat continue… J’ai tellement hâte de m’en sortir…

Claire.

5 commentaires:

Loulou l'intrépide a dit…

Salut ma belle,

Ta réaction de déprime est tout à fait normale. Crois-moi je suis passée par là. Depuis quelques mois tu fonctionnes à 250 milles à l'heure. ¨Pas le temps de t'arrêter, il faut combattre, combattre, combattre. Là, tu t'arrêtes un peu car tu es fatiguée et tu dois pleurer ton diagnostic. Tu comprends? Tu as le droit de trouver que tu fais pitié.
C'est tout à fait sain de se sentir ainsi et tout à fait normal. Il faut accuser le coup et le digérer. Dernièrement tu as avalé les bouchées doubles. J'ai fait la même chose.

Je me revois encore. À un moment donné j'étais épuisée de me battre et finalement dans le processus j'ai finalement compris que c'était parce que je ne l'acceptais pas complètement le diagnostic. Le jour ou j'ai compris cela et que j'ai accepté, j'ai arrêté de me battre et j'ai repris mon énergie.
Tu sais, Claire, il y a des étapes à passer lorsqu'on reçoit un diagnostic comme celui-ci.
C'est pas de la p'tite bière, on te dis que ta vie est en péril, c'est pas rien. Il y a beaucoup à réfléchir.

Que tu te sentes dépressive, good, vis-la ta dépression. Comme tu dis elle est passagère mais elle doit exister pour te faire comprendre des choses. Elle a sa raison d'être.

Demain tout va aller mieux et ton énergie va revenir. En attendant, je sais que c'est dur à vivre mais dis-toi que ça fait partie des différentes étapes que tu dois franchir.

Je t'aime beaucoup. À bientôt,

Louise Paquette

Anne-Marie a dit…

Chère Claire,

Je t'aime.

xo

Cath a dit…

Je veux juste te dire que je t'aime et que je vais penser à toi beaucoup demain...

Solange et Reynald a dit…

Salut Claire,

Reynald et moi, nous serons aussi en pensée avec toi demain. Ton armée est en place pour un autre combat!

A bientôt,
On t'embrasse très fort!

Pierre Séguin a dit…

Allo Claire,

Grosse journée hein? Je suis avec toi virtuellement pour la bataille d'aujourd'hui et je ne t'oublies jamais dans mes pensées non plus :-)

CONTINUONS LE COMBAT... minute par minute, une à la fois, tu verras, elles finiront pas composer des décennies !!!

Mais tu sais on vieillit tous! hier j'ai vu un humoriste qui disait: " Ce matin je me suis décidé d'arrêter de vieillir... Ça a même pas duré une seconde..." :-)

A bientôt !

Pierre Séguin