samedi 23 février 2008

Message de Pierre


Il y a 4 semaines aujourd’hui, que le maléfique verdict tombait. Une grande onde de choc, comme un tsunami, nous envahi tous. Une fois la vague retirée, on constate qu’on est encore tous vivants mais on constate aussi que le mal a vaincu les remparts de notre cité et que dès lors, il habite et habitera pour toujours parmi nous.

Mais face à cet envahisseur malsain, nous, les enfants et moi, avons créé notre propre guérilla et approchons cette épreuve de façon combative. Notre attitude est positive, nous arborons rires et sourires. Car c’est de cette sorte d’énergie dont se nourrit Claire quotidiennement et qui lui permet d’entrevoir de très nombreux lendemains. On tente le plus souvent possible de tous se réunir dans le cadre de nos « Banquets des Guerriers », où se dégage concrètement cette énergie.

Alors, cette énergie, additionnée à celle de tous ceux qui écrivent ici ainsi que toutes ces pensées positives et prières que d’autres dirigent vers Claire, illumine nos journées et alimente notre détermination à vaincre le monstre…

La semaine dernière, Claire et moi avons rencontré son médecin traitant pour la première fois; Claire vous en parle dans son texte du 14 février. Mais en se quittant, elle a dit à Claire : « J’espère que nous allons bien nous entendre vous et moi car nous serons ensemble pour plusieurs années… » C’était la plus belle phrase de la journée.

Tous les espoirs sont permis.

Pierre

3 commentaires:

loulou l'intrépide a dit…

Bonjour Pierre,

Bien sûr dans des moments comme celui-ci, on pense à
Claire, mais on oublie aussi que les conjoints et enfants doivent se sentir démunis et impuissants devant une telle situation. Je pense à vous tous qui devez être dépassés et je vous envoie toute mon énergie afin que vous puissiez comprendre le sens de cette maladie et soyez capables de composer avec une telle situation.

Bon courage,

Louise Paquette

loulou la brave a dit…

Salut ma belle Claire,

c'est parfois difficile de comprendre ce qui nous arrive. Dis-toi bien que tu le comprendras dans le temps mais pour l'instant accueille cette situation pour enfin faire le point sur ta vie et revoir toutes tes priorités et surtout pense surtout à toi.

Je t'embrasse et je pense à toi très fort,

Louise Paquette

Claude a dit…

Orléans le 26 février, 2008

Pierre,

Merci pour cette photo de vous deux. De moments heureux j'en suis certain.

Un deuxième grand jour approche. Impossible d'oublier...

Sois assuré de ma fidèlité envers vous tous dans cette épreuve. Mes pensées seront avec vous dès mon réveil et pour la journée entière.

Je tiens aussi à t'exprimer mon admiration pour tes qualités en tant que chef de famille dans ces moments de grand défi. Les " Banquets des Guerriers " témoignent de cette grande force qui reigne parmis vous : l'amour.

Bon courage !

Cap en avant !

Claude